urps médecin

Siège social LILLE

118 BIS RUE ROYAL
59000 LILLE
Tel : 03 20 20 20 20

Antenne AMIENS

118 BIS RUE ROYAL
59000 LILLE
Tel : 03 20 20 20 20

CONTACTEZ-NOUS

Retraite du médecin

Un sujet complexe qui demande du temps

Âge de départ en retraite

L’âge légal est fixé à 60 ans (65 ans à taux plein) pour les assurés nés avant le 1er juillet 1951 et est élevé progressivement jusqu’à 62 ans pour les assurés nés à partir de 1955 (67ans à taux plein).
L’âge de départ en retraite est fixé par génération et en fonction du nombre de trimestres cotisés pour le régime de base (commun à tous les libéraux). En ce qui concerne les régimes complémentaires et ASV seules les cotisations comptent et non leur durée.

Régime de base

Le régime de base permet un départ en retraite à taux plein dès que le nombre de trimestres d’assurance requis est totalisé, en fonction de votre année de naissance.

Si vous voulez partir en retraite dès que vous atteignez l’âge légal, votre taux sera calculé en fonction de votre durée d’assurance si elle ne suffit pas pour un taux plein (elle dépend des cotisations ; des périodes d’exonération (maladie, maternité, etc.), de bénéfice d’invalidité, de service national, de maternité ; des rachats éventuels).
Sans le nombre de trimestres requis : votre retraite subira une décote de 1,25% par trimestre manquant (dans la limite d’une minoration de 25%).

Pour éviter la minoration, il vous est également possible d’effectuer un rachat de trimestres, au titre :

  • de votre première année d’exercice si vous avez été exonéré,
  • de vos années d’études supérieures si vous n’étiez pas affilié durant cette période,
  • des années au cours desquelles vous avez acquis moins de 4 trimestres).

Si vous attendez l’âge de votre retraite à taux plein, vous ne devez plus remplir de conditions de durée d’assurance.
Si vous totalisez plus de trimestres que le minimum requis lorsque vous partez en retraite, vous bénéficierez d’une surcote de 0,75%/trimestre supplémentaire cotisé après l’âge légal de votre départ.

Régimes complémentaires et ASV

La retraite à taux plein est fixée à partir de 65 ans (hors cas particuliers pour les médecins en inaptitude). Pour les départs avant 65 ans, une minoration de 5% (max 25%) par année anticipée est appliquée (de 0,75 à 60 ans à 0,95 à 64 ans). Le rachat et l’achat de points sont possibles entre 45 ans et le départ en retraite (service national, enfants, années de dispense).

A savoir : Le médecin et son époux(se)bénéficient encore à ce jour d’un supplément de 10% s’il a élevé au moins 3 enfants.

Détail des trimestres

Sous certaines conditions, le médecin peut bénéficier de la retraite dès 60 ans (passant à 62 ans pour les médecins nés à partir de 1956).

Retraite à partir de 60 ans

Il est possible de bénéficier de la retraite de Base à taux plein dès 60 ans si l’on peut justifier d’une durée d’assurance, tous régimes de Base confondus, de 160 à 166 trimestres suivant l’année de naissance du médecin :

  • 160 trimestres pour les médecins nés avant 1948 ;
  • 161 trimestres pour les médecins nés en 1949 ;
  • 162 trimestres pour les médecins nés en 1950 ;
  • 163 trimestres pour les médecins nés en 1951 ;
  • 164 trimestres pour les médecins nés en 1952 (…) ;
  • 166 trimestres pour les médecins nés en 1956.

Si le médecin n’atteint pas la durée d’assurance indiquée, une minoration définitive est appliquée sur la retraite versée par les 3 régimes.

Retraite à partir de 67 ans

La démarche est plus simple. La retraite ne subira aucune décote quelle que soit la durée d’assurance. Les retraites Complémentaire et ASV ne subiront aucune minoration quelle que soit la durée d’affiliation.