urps médecin

Siège social LILLE

118 BIS RUE ROYAL
59000 LILLE
Tel : 03 20 20 20 20

Antenne AMIENS

118 BIS RUE ROYAL
59000 LILLE
Tel : 03 20 20 20 20

CONTACTEZ-NOUS

Vigilance sollicitations

Avec le coronavirus, vient également son lot de sollicitations de tous ordres, que ce soit en tant que médecin ou via vos patients. Il est important que vous puissiez avoir un contact pour vous assurer d’informations que vous penseriez officielles et qui sont parfois des astuces commerciales.

En cas de doute, n’hésitez pas à nous relayer vos sollicitations en cliquant ici ou à l’adresse alerte-medecinsliberaux(alt)urpsml-hdf.fr

Vous trouverez ci-dessous les situations ayant déjà été rapportées afin de vous permettre de faire la part des choses :

Vigilance campagne d’indemnisation en vue de soutenir les personnes victimes des effets négatifs causés par le covid

(05/04/22 – Sources : URPS Médecins Libéraux HDF)

Certains médecins ont reçu le mail suivant, qui est une tentative d’arnaque :

Bonjour,

L’ONIAM a initié une campagne d’indemnisation en vue de soutenir les personnes victimes des effets négatifs causés par le virus SARS COVID-19, dans le cadre de la campagne d’indemnisation.

Veuillez consulter le fichier joint pour plus de détails.

Cordialement,

LE MINISTÈRE DE LA SANTE,

Vigilance délivrance gratuite tests antigéniques aux médecins 

(21/01/22 – Sources : URPS Pharmaciens et Assurance Maladie)

Certains médecins ont reçu la proposition suivante :

Bonjour,
Dans le cadre de la prévention contre le covid, les professionnels de santé indépendants (médecins généralistes, dentistes, kinésitherapeutes, infirmiers, sage-femmes, gynécologues, ophtalmologues, etc …) ont droit à la prise en charge totale des tests antigéniques qui leur sont délivrés par les pharmacies.
Vous avez le droit à une boîte de 25 tests par jour, jusqu’à 30 jours, pour votre propre sécurité, vous pouvez tester chaque patient avant qu’il ne retire son masque pour être ausculté.
Le groupe GRAND PHARMA s’occupe de vous les livrer entièrement gratuitement.
Pour finaliser la prise en charge en totalité par l’assurance maladie, nous vous prions de nous joindre, pour chaque praticien, une photo de la carte CPS, ainsi qu’une ordonnance au nom du praticien , avec la mention :

« 30 boîtes de 25 tests antigéniques pour usage professionnel ».
Des réceptions de votre carte CPS et de l’ordonnance par retour sur ce mail
Nous faisons partir les tests à votre adresse.
En vous souhaitant une excellente journée !
Dans l’attente de votre retour,
Cordialement,
GRAND PHARMA

Attention, la plus grande vigilance doit être de mise et l’Assurance Maladie enquête actuellement sur ce sujet.
Pour rappel, le DGS Urgent précise bien que les professionnels de santé habilités à faire des tests doivent s’approvisionner de manière préférentielle au fil de l’eau chez leur pharmacien de proximité afin d’assurer une fluidité des livraisons et d’éviter les ruptures.
De plus, il est interdit de démarcher pour un pharmacien.
Enfin, les tests antigéniques doivent être agréés (liste sur le site du ministère) et certaines entreprises essaient d’écouler des stocks emmagasinés à date de péremption courte ou plus homologués.

Par ailleurs, le Directeur Régional du Service Médical apporte les éclairages suivants :

« Ce mail est effectivement très probablement une arnaque car émanant d’une société non identifiée (ni adresse, ni SIRET, ni SIREN).
De même, la demande de production d’une photo de la carte CPS et d’une ordonnance au nom du praticien doit alerter le destinataire de ce type de mail.
Par ailleurs, afin de mettre en garde les professionnels de santé sur le risque d’hameçonnage, il est important d’effectuer les vérifications suivantes :

  • Vérifiez l’adresse de l’expéditeur et la cohérence entre la fonction ou l’organisme de l’émetteur du message et son contenu. L’adresse email de la personne malveillante peut être très proche d’une adresse légitime.
  • Lisez attentivement. Le message peut comporter des erreurs de frappe, des fautes d’orthographe ou des tournures de phrases inhabituelles (même si cela est de plus en plus rare).
  • Ne répondez pas à un courriel qui vous demande des informations personnelles ou confidentielles (CNI, facture, Numéro de carte bleu, par exemple).
  • N’ouvrez pas les pièces-jointes si vous ne connaissez pas l’émetteur du courriel ou si le titre ne vous dit rien. Un virus peut se cacher dans un fichier de bureautique (pdf, suite office ou google …), des fichiers images ou autres.
  • Passez votre pointeur de souris sur les liens (sans cliquer). Assurez-vous qu’il est cohérent et pointe vers un site légitime.

Dans tous les cas, posez-vous la question de la légitimité de la demande exprimée dans le courriel ou sms reçu.

D’autre part si l’expéditeur est un pharmacien il ne respecte pas les articles du code :

  • Article R4235-9

Dans l’intérêt du public, le pharmacien doit veiller à ne pas compromettre le bon fonctionnement des institutions et régimes de protection sociale. Il se conforme, dans l’exercice de son activité professionnelle, aux règles qui régissent ces institutions et régimes.

  • Article R4235-21 CSP, Version en vigueur depuis le 08 août 2004

Il est interdit aux pharmaciens de porter atteinte au libre choix du pharmacien par la clientèle. Ils doivent s’abstenir de tout acte de concurrence déloyale.

  • Article R4235-22 CSP

Il est interdit aux pharmaciens de solliciter la clientèle par des procédés et moyens contraires à la dignité de la profession.

  • Article R4235-30 CSP

Toute information ou publicité, lorsqu’elle est autorisée, doit être véridique, loyale et formulée avec tact et mesure.

Il y a je crois matière à ce que la réception de ce type de mail entraine sa destruction par le destinataire. »

Livraison de tests antigéniques de dépistage 

(23 décembre – Source : Assurance Maladie)

Un recensement des différents signalements est actuellement en cours au niveau national afin de disposer d’une vision d’ensemble sur ces situations et ainsi pouvoir travailler en relation avec l’OCLAESP (Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique) et la DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la

Consommation et de la Répression des fraudes) saisie du dossier.

La caisse nationale a également précisé les consignes à donner aux professionnels de santé concernés par cette affaire :

  • Dès lors que la procédure d’approvisionnement des TAG prévue par les textes n’a pas été respectée, leur utilisation relève de la responsabilité des professionnels de santé. Cependant il faut que les professionnels soient en mesure d’identifier la pharmacie d’officine à l’origine de l’envoi, et qu’ils vérifient si les tests reçus appartiennent bien à la liste officielle publiée par le Ministère de la santé (https://covid-19.sante.gouv.fr/tests). Dans l’hypothèse où ces tests ne figureraient pas sur la liste, il conviendrait de le signaler à leur CPAM.
  • Pour les professionnels de santé qui ont transmis leur numéro de professionnel de santé et/ou une copie de leur carte CPS, il convient notamment qu’ils en informent leur caisse de rattachement, afin que la caisse puisse vérifier la facturation (test antigénique ou autres prestations) et le signaler à la Cnam (les tests peuvent avoir été facturés par une pharmacie d’une autre région). La caisse pourra par la suite revenir vers ces PS pour les informer s’il était constaté par l’Assurance Maladie une utilisation frauduleuse de leur identifiants professionnels.

Par ailleurs, vous pouvez signaler tout évènement indésirable quant aux tests antigéniques reçus sur le site internet du Ministère de la santé (https://covid-19.sante.gouv.fr/tests).

Le site alturgence.com vous solliciterait pour référencer les professionnels de santé en capacité de consulter et/ou tester des patients Covid.

Ceci relève d’une initiative individuelle, portée par une Start up, qui cherche à se développer, et n’a été mandatée ni par l’ARS ni l’URPS Médecins des Hauts-de-France.

Ce référencement est déjà assuré par l’ARS, en lien avec l’Assurance Maladie et vous trouverez ici la carte interactive des sites de prélèvements ambulatoires Covid 19 en RT PCR dans la région. Cette liste est régulièrement mise à jour par l’Agence Régionale de Santé.

L’initiative du site jemefaisdepister.fr est louable mais les ARS et le Ministère, en lien avec l’assurance maladie, font déjà ce travail de recensement.

Il est important de ne pas avoir 2 flux différents car cela induit les patients en erreur et ne peut apporter que de la confusion dans cette période où nous avons besoin d’informations sûres et exhaustives.

De plus, les laboratoires ne pourront pas remplir plusieurs fois le même questionnaire, il paraît donc plus utile de renvoyer vers la carte interactive des sites de prélèvements ambulatoires Covid 19 en RT PCR dans la région, régulièrement mise à jour par l’Agence Régionale de Santé.