Présentation

LE NOUVEAU SITE INTERNET URPS MÉDECINS LIBERAUX HAUTS-DE-FRANCE EST EN COURS DE CRÉATION.

En attendant, vous retrouverez ici les informations essentielles, coordonnées, bulletins d'information et actualités. 

Cependant les contenus des thématiques ne sont plus mis à jour et seront renouvellés sur la nouvelle plateforme.

Vous pouvez nous retrouver sur notre page facebook 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que sont les URPS ?

Les Unions régionales de professionnels de santé ont été créées dans le cadre de la loi HPST (Hôpital, Patients, Santé, Territoires). 

Il est prévu 5 URPS élues par les professionnels libéraux en exercice sous le régime conventionnel : URPS médecins libéraux, pharmaciens d'officines, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, chirurgiens-dentistes.

Pour les professions de santé comptant moins de 20 000 membres sur le territoire national, les membres des URPS sont désignés par les organisations syndicales reconnues représentatives au niveau national. Cette désignation concerne les professions de : sages-femmes, pédicures-podologues, orthophonistes, orthoptiste et biologistes responsables. 

Ce sont des associations fonctionnant sous le régime de la loi de 1901.                                

Nos missions 

L'URPS ML Hauts-de-France a, à ce jour, émis des priorités d'action possibles.

- Territorialisation et lutte contre la désertification :

o Il est nécessaire d’y associer la notion de démographie médicale.

o Il est impossible de se mobiliser sur une organisation innovante pilotée par le

médecin, sans temps médical dédié.

- « Harmonisation »/coordination des pratiques sur l’ensemble des 5 départements :

Les disparités des territoires étant importantes, il est important de coordonner les pratiques.

 

- Démographie et désertification :

o Il est nécessaire de travailler en interprofessionnalité puisqu’il existe des disparités

géographiques différenciées entre professions de santé.

o La question des causes de désertification et des motivations d’installation est à

réinvestir.

o Il faut développer les maîtrises de stage en ambulatoire, notamment au sein des

zones désertifiées, pour démystifier les conditions de travail dans ces endroits. Un

lien fort sur le sujet est possible avec le Conseil Régional.

o Il est nécessaire de développer le lien avec les infrastructures (train, route, etc.) pour

rompre l’isolement géographique de certains territoires.

- Développement de nouveaux modes d’exercice y compris interprofessionnel.

- Nécessité que les libéraux travaillent avec les libéraux et notamment développer des
liens avec les cliniques privées.

- Communication : diffuser, échanger, faire savoir :

o Travailler avec les jeunes médecins installés. Il est nécessaire de les rencontrer

différemment (réseaux sociaux).

o Communiquer sur le métier, ce qui se fait et développer les contacts avec la

médecine libérale par des stages, toutes spécialités confondues, pour découvrir les

conditions de travail.

 

- Discuter sur des modes innovants de financements avec les complémentaires santés par exemple en envisageant pour le moment des échanges avant de parler des activités.


Accès aux rubriques :

- Le fonctionnement de l'URPS ML 

- Coordonnées utiles

- Résultats des élections