urps médecin

Siège social LILLE

118 BIS RUE ROYAL
59000 LILLE
Tel : 03 20 20 20 20

Antenne AMIENS

118 BIS RUE ROYAL
59000 LILLE
Tel : 03 20 20 20 20

CONTACTEZ-NOUS

Renforts libéraux covid

Equipes mobiles covid

Appel à candidatures équipes covid ambulatoires libérales

(24 octobre – Source : URPS Médecins)

Consultez la page Equipes mobiles covid

Vaccination au cabinet : Renforts en ressources humaines

Vous souhaitez des renforts en ressources humaines pour vous permettre de renforcer la vaccination dans votre cabinet, faites-vous connaître

(9 octobre 2021 – Source : ARS, Assurance Maladie et URPS Médecins)

Suite à nos échanges avec l’ARS et l’Assurance Maladie, ces dernières sont donc d’accord pour pouvoir expérimenter des renforts en ressources humaines provenant des centres de vaccination pour vous aider dans votre mission de vaccination.

Si vous le souhaitez, il serait donc possible de demander des ressources humaines pour vous aider à vacciner à votre cabinet, c’est-à-dire pouvoir être épaulé par des professionnels de santé volontaires pour :

  • vous permettre de réaliser des séances de vaccination dans votre cabinet sans que vous ne soyez obligé de dégager du temps pour la réaliser;
  • appeler vos patients non vaccinés pour faire le point avec eux et leur proposer une primo vaccination ;
  • appeler vos patients à risque ou professionnels de santé pour programmer les rappels 3ème dose ;
  • programmer des créneaux de vaccination sur les plages définies par vous ;
  • Réaliser la saisie dans vaccin covid ;

Rémunération des professionnels mobilisés : les professionnels de santé mobilisés dans votre cabinet sont alors financés par l’Assurance Maladie via des bordereaux signés par le centre de vaccination suite aux vacations réalisées en cabinet

Professionnels mobilisés : principalement des étudiants en santé ou des professionnels retraités (volonté de recentrer les PS en exercice sur des fonctions « plus classiques », en dehors de la campagne vaccinale).

L’expérimentation va pouvoir se déployer auprès d’une trentaine de médecins répartis sur l’ensemble de la région et s’appuyant sur divers centres de vaccination.

Les centres de vaccination du douaisis, Lens et Maubeuge sont déjà partants, et sans doute celui de Dunkerque mais l’idée est aussi de pouvoir aller voir ceux qui seraient proches de votre cabinet si vous êtes intéressé par le dispositif.

Alors, n’attendez pas si ces renforts vous intéressent, identifiez-vous auprès de nous en adressant un mail en cliquant ici ou à alerte-medecinsliberaux(at)urpsml-hdf.fr ou au 03 20 14 93 30 (permanence téléphonique continue de 8h30 à 18h, du lundi au vendredi)Nous vous mettrons alors en lien avec les centres de vaccination volontaires et vous accompagnerons pour nous assurer que l’expérimentation se passe du mieux possible.

Centres vaccination covid

(02/04/2021 – Source : Ministère, ARS)

Ouverture plateforme renfort RH ministérielle aux centres de vaccination

A l’occasion de la crise sanitaire, le ministère a mis à disposition des EHPAD et des services de soins la plateforme RenfortRH, qui permet la mise en relation entre une demande de renfort et des professionnels de santé désireux de partager leur disponibilité.

Cette offre a été ouverte aux centres de vaccination.

Il s’agit d’une plateforme de mise en relation pour que les centres de vaccinations, par le biais de leur chef de centre, puissent exprimer des besoins, et voir les professionnels qui seraient disponibles.

Cette plateforme est gratuite et sans obligation.

Tout professionnel de santé désireux de s’identifier comme volontaire peut s’y inscrire.

Vous êtes de nombreux médecins à être prêts à vous mobiliser pour pouvoir réaliser des vacations pour participer à la dynamique des centres de vaccination. Votre présence est indispensable pour leur bon fonctionnement, notamment pour les centres libéraux.

Que vous puissiez assurer quelques vacations ponctuelles ou que vous soyez disponibles sur une plus grand période, n’hésitez pas à vous faire connaître auprès du ou des centres de vaccination de votre choix afin de pouvoir être mobilisé.

Si vous n’êtes pas rapidement contactés, n’hésitez pas à nous contacter (alerte-medecinsliberaux@urpsml-hdf.fr ou au 03 20 14 93 30) pour que nous puissions rapidement vous proposer des vacations dans un centre de vaccination proche de chez vous.

Pour rappel, si vous êtes disponible sur une longue période (médecin retraité par exemple), vous pouvez vous inscrire sur la plateforme de mise en relation « RenfortRH » (Téléchargez la fiche « Utilisation de la plateforme Renfort RH« ).

Vous pouvez également compléter le tableau excel suivant de remontée des réquisitions à l’ARS (onglet 2) et le renvoyer à ars-hdf-volontaires@ars.sante.fr accompagné d’un RIB

Horaires de présence dans les centres : s’ils varient forcément en fonction des besoins de la planification des centres, il est important que les médecins libéraux ne soient pas la variable d’ajustement. Nous insistons surla nécessité que vous soyez pleinement intégrés au fonctionnement, que ce soit en termes de publics à vacciner que de créneaux proposés. Vous n’êtes pas là pour assurer uniquement les créneaux extrêmes (très tôt le matin, fin de journée ou WE), sauf si c’est votre souhait.

Il est important que vous soyez pleinement associé car il s’agit d’une collaboration ville/centres de vaccination.

N’hésitez pas à nous faire savoir si ces conditions n’étaient pas respectées à alerte-medecinsliberaux@urpsml-hdf.fr ou au 03 20 14 93 30.

Essai thérapeutique Thérapide

Appel à médecins volontaires – essai thérapeutique Thérapide

(23 décembre – Source : Institut Pasteur de Lille)

L’Institut Pasteur de Lille vous propose de participer à son essai clinique Thérapide.

Cette étude clinique randomisée en double aveugle permettra d’évaluer l’efficacité d’un antiviral versus placebo dans la prise en charge précoce des patients de plus de 50 ans infectés par le virus SARS CoV2. L’efficacité sera évaluée sur l’incidence d’hospitalisation de ces patients.

L’institut Pasteur de Lille vous propose de participer à cette étude :

  • en relayant cet essai auprès de vos patients qui seront malheureusement diagnostiqués positifs et permettre ainsi des inclusions supplémentaires en adressant les volontaires identifiés aux médecins investigateurs qui réalisera les visites à domicile ;
  • en vous proposant d’être médecin investigateur pour cette étude : 5 médecins investigateurs seront retenus.  Les médecins généralistes installés ou remplaçants peuvent postuler. Une petite expérience en recherche clinique serait appréciée. Si vous êtes intéressé(e), merci de vous faire connaître au 03 20 14 93 30 ou à alerte-medecinsliberaux@urpsml-hdf.fr accompagné d’un CV.

A l’issue du criblage systématique de plus de 2000 principes actifs de médicaments commercialisés dans le monde, les équipes basées à l’IPL ont découvert que le principe actif d’un médicament ancien inhibe la réplication de SARS CoV 2 dans des modèles cellulaires qui expriment les deux voies d’entrée du virus (voie lysosomale et voie TMPRSS2). Cette molécule protège également les épithéliums pulmonaires humains reconstitués à partir de biopsies cliniques. Ces effets sont exercés à une concentration facilement atteinte au site d’action, chez l’homme à la dose utilisée dans les conditions de l’autorisation de mise sur le marché.

Sur l’ensemble des données scientifiques disponibles sur la prise en charge thérapeutique de la COVID19, les scientifiques s’accordent à dire que le bénéfice clinique est d’autant plus important que la molécule antivirale agit précocement dans la phase initiale de multiplication virale.

Notre protocole vise donc à inclure 500 patients COVID19 (i.e. diagnostic positif en PCR ou par test antigénique) dans les 72 h qui suivent les premiers symptômes cliniques. Le critère de jugement principal sera l’échec du traitement, qui sera mesuré par l’occurrence, soit d’une hospitalisation pendant la période de 22 j qui suivent l’initialisation du traitement, soit une baisse de la SPO2 sous le seuil de 93%, soit un maintien du score de symptômes au-dessus de 50% de son point de départ. Le critère secondaire sera virologique (suivi de la baisse de la charge virales par 2 ou 3 mesures de PCR quantitative à j0, J4 et J10).

Une campagne de communication alertera la population de l’existence de l’essai et de l’importance de se faire tester dès les premiers symptômes, pour éviter de contaminer son entourage, mais aussi pour être éligible à l’essai thérapeutique.

La mise en œuvre de l’essai est prévue en janvier/février. Pour les patients qui seront inclus, il existe un bénéfice direct de l’essai lié à un suivi médical renforcé à domicile, des appels téléphonique fréquents et la mise à disposition d’un oxymètre SP02 pour une mesure de saturation quotidienne, dont il a été démontré l’intérêt pour détecter l’aggravation en moyenne 7 jours avant l’hospitalisation.

Le protocole de suivi inclut :

  • 4 visites médicales à domicile [D0 (inclusion) + D4 + D10 + D22 ] comprenant : examen clinique, description des signes et symptômes, biologie, virologie qPCR [D0 & D4] et oxymétrie.
  • 1 visite à domicile par un infirmier [D1]: signes et sympômes ; oxymétrie.
  • 7 appels téléphoniques par un Attaché de Recherche Clinique ou infirmier [D2, D3, D5 to D9] : signes et sympômes ; oxymétrie.

Il s’agit d’un essai en double aveugle contre placebo prévoyant d’inclure 530 patients.

Périmètre géographique : pour l’instant limité à la métropole lilloise, il pourrait s’étendre au Nord en cas de difficultés d’inclusion, les équipes de recherches étant basées sur Lille.

Etude COCO-Vi-LATE : recherche formes longues

Appel à médecins volontaires – recherche formes longues – COCO-Vi-LATE 

(23 décembre – Source : CH Lille/Tourcoing et URPS ML)

Consultez la page Virus SARS-Cov2

Recensement des médecins remplaçants pour les renforts covid

Recensement des médecins remplaçants pour les renforts covid organisés par l’URPS Médecins Hauts-de-France

(26 septembre)

Depuis le début de la crise de la covid-19, l’URPS Médecins, met en œuvre ses missions de veille et de gestion de crise sanitaire :

  • en soutenant, en coordination avec l’Ordre des Médecins, la mise en relation avec les médecins libéraux quand des renforts sont nécessaires (organisation de dépistages ponctuels ; renfort EHPAD/réseaux gériatriques/réseaux de soins palliatifs déstabilisés par la covid-19 ; soutien aux médecins généralistes dans l’incapacité, pour des raisons de santé, de prendre en charge leurs patients ; etc.) ;
  • en organisant une nouvelle offre libérale d’accompagnement des patients vulnérables en lien avec les médecins traitants.

Pour l’ensemble de ces besoins, nous sollicitons donc régulièrement les médecins libéraux des Hauts-de-France, ces derniers étant tous membres de l’Union.

Cependant, comme les médecins remplaçants ne cotisent pas à l’URPS Médecin Libéraux, nous n’avons pas accès à leurs coordonnées et il nous est compliqué pour le moment de les mobiliser sur ces interventions ponctuelles, bien qu’ils soient souvent intéressés lorsqu’ils en ont connaissance.

Nous menons actuellement une campagne de communication afin que les remplaçants puissent se faire connaître auprès de nous et que nous puissions les solliciter directement. Ces coordonnées resteront confidentielles à l’usage exclusif de l’URPS Médecins et la mise à disposition de ces ressources est totalement gratuite.

Si vous êtes remplaçant(e) et intéressé(e), n’hésitez pas à nous le faire savoir par mail à l’adresse : alerte-medecinsliberaux(at)urpsml-hdf.fr

Afin de faciliter le traitement par nos services, vous pouvez copier-coller le paragraphe ci-dessous, et le compléter dans le corps du mail :

  • NOM/Prénom :
  • Spécialité :
  • Merci de préciser si vous êtes thésé(e) et inscrit (e)  à l’Ordre OU interne remplaçant (e)
  • Lieu d’exercice (adresse, ville) :
  • Numéro de téléphone :
  • Adresse mail :

Cette inscription permet également de recevoir les informations envoyées par l’Union à savoir :

  • la liste des clusters et des dépistages de l’ARS 3 fois par semaine (et autant que de besoin);
  • l’avancée des connaissances sur la covid-19 avec des informations vérifiées (au minimum 1 fois par semaine et autant que de besoin) ;
  • des informations territorialisées aux médecins libéraux si nécessaire (lancement du dépistage organisé sur la Flandre par exemple).
Fin de l’effection de renfort COVID le samedi matin

(29 mai 2021 – Source : ARS)

Fin de l’effection de renfort COVID le samedi matin

Le 27/05/2021, le Directeur de l’Offre de Soins de l’ARS, Pierre Boussemart, nous a fait part de la fin de l’effection de renfort covid organisée le samedi matin :

« Depuis novembre 2020, nous avons donné à chaque département la possibilité de mettre en place des effecteurs de renfort COVID le samedi matin pour prendre en compte l’accroissement des appels à la régulation en lien avec la situation épidémique.  

Compte tenu de l’évolution positive du contexte sanitaire et de  la fin de l’état d’urgence sanitaire, cette mesure dérogatoire prendra fin à compter du samedi 5 juin 2021.

Je vous remercie, ainsi que tous les médecins étant intervenus en renfort, pour votre implication dans  ce dispositif. »

Projet de vaccins : recherche de volontaires

Recherche de volontaires – projet de vaccins

(3 octobre – Source : INSERM)

L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) invite à partir de jeudi 1er octobre tous les Français qui voudraient aider la recherche et qui sont prêts à tester l’un des projets de vaccin contre le coronavirus Covid-19 à se faire connaître. L’Institut national de la santé et de la recherche médicale espère pouvoir réunir 25 000 volontaires en France.

Tous les majeurs peuvent être candidats.

Les volontaires peuvent s’inscrire sur la plate-forme https://www.covireivac.fr/, d’ores et déjà accessible. L’objectif est que la France puisse tester dans les prochaines semaines un ou plusieurs des 300 projets de vaccin développés dans le monde. Il y a besoin pour certains d’entre eux de dizaines de milliers de volontaires partout dans le monde.

Equipes d'enquêteurs sanitaires, d'interventions rapides pluridisciplinaires : Appel à volontaires médecins pour les intégrer

(12 mai)

Dans le cadre du processus de tracing, l’Agence Régionale de Santé, en lien avec les cellules régionales de Santé Publique France sera chargée de l’identification des chaînes de transmission et des clusters localisés et de la gestion des situations complexes, dans certaines collectivités notamment (écoles, EHPAD, établissements pénitentiaires).

Si besoin, l’ARS déploiera de moyens d’investigations sur le terrain et organisera des campagnes de dépistages ciblés. Des équipes d’enquêteurs sanitaires sont en cours de constitution dans chaque département et pourraient être composées d’1 médecin ARS, 1 infectiologue, 1 épidémiologiste, 1 hygiéniste/CEPIAS, 1 généraliste ou 1 hospitalier, 1 infirmier, 1 administratif.

Au vu de votre connaissance précieuse du terrain, il est envisagé de s’entourer de médecins généralistes volontaires ayant une appétence/expérience en matière de santé publique/veille/épidémiologie etc. et habitués à gérer une crise sanitaire.

Ces médecins devront pouvoir se rendre disponibles du jour au lendemain pour aller investiguer des clusters ou collectivités.

Si vous êtes intéressé(e), n’hésitez pas à vous faire connaître en nous envoyant un mail à l’adresse mail alerte-medecinsliberaux(alt)urpsml-hdf.fr ou en cliquant ici.

Vigies covid/santé publique : Appel à volontaires médecine libérale

(12 mai)

L’URPS ML et l’ARS envisagent de mettre en place un réseau de médecins vigies dans le contexte de l’épidémie COVID afin que les signaux perçus par la médecine de ville puissent être transmis aux services de veille sanitaire dans la région, en parallèle des données transmises par les établissements de santé. A ce jour, les modalités pratiques ne sont pas encore définies mais le souhait est d’avoir une représentation qualitative des 5 départements de la région afin de pouvoir déclencher, si besoin, des investigations complémentaires par les services de l’ARS.

Si vous êtes intéressé(e), n’hésitez pas à vous faire connaître en nous envoyant un mail à l’adresse mail alerte-medecinsliberaux(alt)urpsml-hdf.fr ou en cliquant ici.

Renforts COVID Hôteliers

Médecin renfort COVID-hôtelier Wasquehal (59)- Bruay et Etaples (62)

Deux hôtels situés à Bruay et Etaples ont été transformés en centre d’accueil pour accueillir les voyageurs concernés par le prélèvement RT PCR au retour de certaines destinations ayant refusé la réalisation du prélèvement et pour lesquels le Préfet aura décidé une mesure de quarantaine et les patients atteints du covid-19 ou « personnes contacts » sur orientation de leur médecin traitant en lien avec les cellules territoriales d’appui mises en œuvre dans chaque département.

Exceptionnellement, pourront se voir proposer d’effectuer l’isolement hors du domicile des malades du covid confirmés par test RT-PCR ou des personnes contacts de malades du covid, testés négativement et dont la composition du foyer n’est pas compatible avec l’isolement à domicile ou la quatorzaine à domicile du fait notamment de :

  • La présence au sein du foyer de personnes Covid- à protéger, et en particulier les :
    • Personnes vulnérables au Covid-19 (âge, obésité, diabète, BPCO, etc.) ;
    • « Travailleurs essentiels » (professionnel de santé, etc.).
  • Fort risque de contamination des autres membres du foyer par la personne Covid+ : promiscuité, contexte social rendant difficile l’isolement à domicile ou bien la présence de nombreuses personnes dans le même foyer.

Ces patients relèvent d’un suivi ambulatoire classique et ne présentent pas de surrisque et leur suivi sera dans la mesure du possible assuré par leur médecin traitant, à l’exception des personnes qui n’ont pas de médecin traitant, ou des patients dont le médecin traitant préfère confier le suivi à l’organisation du site d’hébergement, après échange avec le médecin renfort COVID hôtelier.

Le médecin renfort covid hôtelier aura notamment pour missions, en lien avec les IDEL mobilisées sur site et à distance, et en lien avec le responsable de la gestion de la structure d’hébergement : 

  • Le développement, la mise en œuvre et le suivi d’une stratégie relative aux mesures de protection standard pour prévenir la transmission du virus ;
  • La coordination de la surveillance et du suivi médical des hébergés en lien avec le médecin traitant ;
  • La prévention/Gestion de la santé mentale (stress, post-traumatique, anxiété, dépression etc.) liée au covid et au confinement 

 

Dans le cadre de cette intervention temporaire, le médecin renfort covid hôtelier sera réquisitionné volontaire ce qui permet d’assurer une protection assurantielle du professionnel et sa rémunération (75€ de l’heure).
Si vous êtes intéressé(e), n’hésitez pas à vous faire connaître en nous envoyant un mail à l’adresse mail alerte-medecinsliberaux@urpsml-hdf.fr.

Plateforme ``renfort-covid.fr``

(6 avril – Source : ARS Hauts-de-France)

Afin de faciliter la mise en lien entre les médecins libéraux volontaires et les structures demandeuses, l’ARS Hauts-de-France a mis en ligne une plateforme «renforts-covid.fr» (constituant un lien vers le téléchargement d’une application gratuite).
Le principe est simple et bien connu des plateformes numériques, celui du « matching », c’est-à-dire mettre en relation des personnes volontaires et des établissements via la collecte d’informations :

  • Vous êtes un médecin libéral et vous souhaitez vous porter volontaire, il vous suffit de vous inscrire, en mentionnant disponibilités et zones géographiques d’intervention, pour recevoir ensuite toutes les offres déposées par les structures correspondant à votre profil ;
  • Vous êtes un établissement de santé, une structure médico-sociale, ambulatoire qui cherchez des ressources supplémentaires, faites-vous référencer pour pouvoir déposer votre demande de besoins urgents en professionnels de santé.

Grâce à cette plateforme les médecins volontaires pourront proposer leurs services aux structures qui en exprimeront le besoin (voir le fonctionnement du service).
Dans le cadre de cette mobilisation volontaire, la réquisition pourra être envisagée pour faciliter l’organisation de ces renforts.
L’arrêté ministériel du 28 mars 2020 définit les conditions selon lesquelles peuvent être réquisitionnés et les professionnels de santé en exercice, retraités ou en cours de formation dans le cadre de l’épidémie covid-19 et les barèmes d’indemnisation. Dans ces conditions, les volontaires correspondant à ces profils peuvent demander à être réquisitionnés, et ce dès la mise en relation entre le professionnel volontaire et la structure d’accueil.

Recensement de médecins libéraux disponibles par l'URPS Médecins

En complément de la plateforme digitale, l’URPS Médecins Libéraux poursuit le recensement de médecins libéraux (généralistes et spécialistes) qui souhaitent apporter leur soutien, pour d’autres situations :

  • Soutien aux médecins généralistes étant dans l’incapacité, pour des raisons de santé, de pouvoir prendre en charge leurs patients (médecins généralistes : téléconsultation, régulation, tracing des patients positifs, etc.)
  • Soutien aux médecins traitants des résidents et des médecins coordonnateurs des EHPAD
  • Renfort dans les centres dédiés covid-19 (médecins généralistes et spécialistes)
  • Renfort dans le soutien aux gériatres et équipes de soins palliatifs sur les territoires (médecins et spécialistes ayant un DU ou équivalent en gériatrie ou soins palliatifs)

Si vous êtes volontaire et que vous souhaitez apporter votre aide,

Ou bien si vous êtes concerné(s) par l’une de ces situations,

N’hésitez pas à nous le faire savoir par mail à l’adresse : alerte-medecinsliberaux(alt)urpsml-hdf.fr

Pour les volontaires, afin de faciliter le traitement des requêtes, vous pouvez copier-coller le paragraphe ci-dessous, et le compléter dans le corps du mail :

  • Proposition de soutien:
  • NOM/Prénom :
  • Spécialité :
  • Numéro ADELI ou RPPS :
  • Lieu d’exercice (adresse, ville) :
  • Numéro de téléphone :
  • Adresse mail :
  • Disponibilité/amplitude horaire :
  • Déplacements possibles ? :
  • Téléconsultation (oui déjà opérationnelles, non mais envisageable) :
  • Compétences particulières (Diplôme universitaire, formations complémentaires, etc.):
  • Commentaires :
Renforts EHPAD : Appel à volontaires médecins

Consulter la page EHPAD

10 juillet – Source Assurance Maladie (DCGDR)

Réquisition médicale volontaire

La plateforme Medgo utilisée pour les réquisitions prendra fin le 10/07. Un relais sera pris par une plateforme nationale.

La loi de sortie de l’état d’urgence qui devrait être prochainement promulguée devrait conserver la possibilité de la réquisition, à confirmer pour les renforts de personnel EHPAD, mais avec une quasi-certitude pour les dispositifs particuliers type hôtel.

En cas de demande de soutien/renfort pour un EHPAD, il s’agira dorénavant d’identifier s’il s’agit d’un cluster ou s’il s’agit d’une anticipation classique de congés/absences prévisibles. Dans le 1er cas, un soutien pourrait être possible, pas dans le second.

Médecin soins palliatifs ou médecin coordonnateur - hors covid

Consulter la page EHPAD