urps médecin

Siège social LILLE

118 BIS RUE ROYAL
59000 LILLE
Tel : 03 20 20 20 20

Antenne AMIENS

118 BIS RUE ROYAL
59000 LILLE
Tel : 03 20 20 20 20

CONTACTEZ-NOUS

Prélèvements / tests

👉🏻 Arrêt des contacts tracing 

(20 mars – Source ARS du 20 mars)

Lorsqu’un cas de coronavirus était détecté démarrait la procédure de « contact tracing ». Les autorités sanitaires tentaient de retracer l’historique du patient infecté et identifier tous les contacts qu’il avait pu avoir.

A compter d’aujourd’hui, il n’y aura plus de contact tracing.

👉🏻 Stratégie de prélèvements / tests 

(19 mars – Source ARS du 17 mars)

Avec le passage en phase 3 (épidémique), les personnes pouvant bénéficier d’un dépistage dans les Hauts de France a changé.

Les patients présentant des signes de Covid-19 ne sont plus testés systématiquement classés, seuls font encore l’objet de tests systématiques (sous réserve de stock d’écouvillons et de capacités d’analyse suffisants) :

  • les patients hospitalisés pour un tableau clinique évocateur de Covid-19 afin de valider le diagnostic et éviter la transmission par des mesures d’isolement et d’hygiène appropriées ;
  • les deux premiers patients résidant en EHPAD et en structures collectives hébergeant des personnes vulnérables présentant un tableau clinique évocateur de Covid-19 afin de confirmer un Covid-19 dans un contexte d’infection respiratoire aigüe basse d’allure virale ou bactérienne ;
  • les professionnels de santé dès l’apparition des symptômes évocateurs de Covid-19 ;
  • les personnes à risque de formes graves et présentant des symptômes évocateurs de Covid-19 ;
  • les femmes enceintes symptomatiques quel que soit le terme de la grossesse ;
  • les donneurs d’organes, tissus ou cellules souches hématopoïétiques.

De ce fait, pour les autres patients symptomatiques, votre regard de clinicien devient majeur dans l’identification et la bonne orientation des patients Covid-19.

Les prélèvements sont réalisés uniquement dans les établissements de santé pour les cas graves et dans la mesure du possible en structures collectives, et continuent d’être régulés par le 15.

En accord avec l’URPS Biologistes, la réalisation de prélèvements par les laboratoires de ville ne sont pas prévus, mais ces derniers vont participer activement la réalisation de la PCR des prélèvements réalisés. Aucune analyse ne devra être réalisée en dehors de ce cadre.

👉🏻 Prélèvements / tests 

(15 mars)

En stade 3, il n’y a plus de prélèvement systématique. Les prélèvements sont ciblés et réalisés uniquement dans les hôpitaux publics. Les prélèvements ne seront pas réalisés en ville et il ne sert à rien de les prescrire. Les laboratoires de ville disposant des équipements nécessaires participeront à l’analyse des prélèvements mais seulement sur les prélèvements effectués dans les hôpitaux afin d’augmenter les capacités de traitement.

Du fait de la limitation technique du nombre de prélèvements  possibles, les critères de sélection sont encore en train de se réduire. Si nous sommes en attente des critères valides en date du 15/03, nous connaissons cependant les publics prioritaires que sont :

  • les professionnels de santé symptomatiques (prioritaires)
  • les personnes vivant en collectivité (prison, EHPAD, migrants etc.)
  • certains patients présentant des facteurs de risque (>65 ans, IRC, greffés, femmes enceintes etc.).