urps médecin

Siège social LILLE

118 BIS RUE ROYAL
59000 LILLE
Tel : 03 20 20 20 20

Antenne AMIENS

118 BIS RUE ROYAL
59000 LILLE
Tel : 03 20 20 20 20

CONTACTEZ-NOUS

Niveaux d’alerte sanitaire

Taux d’incidence covid département du Nord : vulnérabilité modérée

Alerte taux d’incidence covid département du Nord – passage au statut de vulnérabilité modérée

(25 juillet – Source : ARS)

  • L’ARS nous a prévenu que le Nord vient de franchir le seuil de vigilance hier, la plaçant à un stade de vulnérabilité modérée.Le dernier taux d’incidence calculé sur la période sur la période du 15 au 21 juillet est même de 14,7. Le taux de 10 est donc largement dépassé.
    Le nombre de nouveaux cas confirmés d’infections à SARS-CoV2 (SIDEP) ne cesse d’augmenter chaque semaine depuis la semaine 26 passant de 178 en semaine 26 à 255 en semaine 29.
    Le nombre de nouvelles hospitalisations pour COVID19 est en augmentation sur le département du Nord. Il a doublé entre la semaine 28 et la semaine 29.
    Avec 10 clusters en cours d’investigation, le département du Nord est le département où l’on enregistre actuellement le plus grand nombre de clusters.
    Au regard de l’augmentation de l’ensemble des indicateurs (TI (dépassement notable du seul de 10), taux de positivité (proche de 2), nouvelles hospitalisations) et d’un nombre constant et élevé de clusters en cours d’investigation, il semble justifié de passer le département du Nord à un niveau de vulnérabilité modérée comme d’autres départements actuels de la métropole (Gironde, Finistère, Vosges).
  • Les actions de dépistage vont s’intensifier sous forme de « barnums » sur le versant Nord Est, le Valenciennois et Maubeuge.L’ARS souhaite également mettre en place une campagne de dépistage populationnel dont le territoire reste encore à définir.
  • Le DGARS et la Préfecture ont communiqué cet après-midi sur des mesures barrières complémentaires et notamment le port du masque à l’extérieur dans tout endroit à forte fréquentation : marchés, rues commerçantes, fêtes foraines, braderies, brocantes… Le préfet du Nord annonce par ailleurs qu’il renforce les contrôles dans les espaces concernés par l’obligation du port de masques.
Rappel des différents stades / phases (1, 2 et 3)

Stade 3 : Phase épidémique

Le seul moyen efficace, qui permettra d’atténuer le pic épidémique et donc la saturation des services de réanimation est le confinement individuel total. Les soignants sont vecteurs et récepteurs. Nous avons le devoir de ralentir au maximum cette chaîne de contamination, dans l’intérêt de nos patients, de nos proches, et de nous-même. Article en anglais sur la propagation du virus

Passant au stade 3, la stratégie sanitaire change et passe d’une logique de détection et de prise en charge individuelle à une logique d’action collective.

Les tests de dépistage ne sont plus réalisés de manière systématique et les interventions chirurgicales non urgentes sont déprogrammées.

3 axes majeurs sont prévus pour les cas diagnostiqués :

  • Assurer la prise en charge des patients avec signes de gravité en établissement de santé
  • Assurer la prise en charge des patients sans gravité en ambulatoire
  • Protéger les populations fragiles, notamment en collectivité (EHPAD)
  • Ce dispositif de maintien à domicile vise à ne pas saturer les capacités d’hospitalisation des établissements de santé et permet de réserver les ressources des établissements de santé aux cas les plus graves et aux personnes les plus fragiles.
  • Le véritable enjeu derrière ces mesures de restriction est de retarder la propagation de la maladie, d’étaler les contagions dans le temps afin de ne pas dépasser les capacités des hôpitaux.
  • Ce stade impose la pleine mobilisation du système de santé (médecine de ville, établissements de santé et établissements médico-sociaux).

En plus du renfort des professionnels de santé et des forces de l’ordre, le stade 3 implique plusieurs mesures restrictives : fermer tous les lieux recevant du public à partir de minuit ».

Resteront ouverts les magasins alimentaires y compris pour les animaux, les pharmacies, les tabacs, les banques, les stations essence, les marchands de journaux presse…

Stade 2

Lorsque le stade 2 est atteint, le virus a pénétré le territoire national mais n’y circule pas activement. L’objectif des pouvoirs publics est alors de freiner la propagation du virus sur le territoire et d’empêcher ou, tout du moins, de retarder aussi longtemps que possible le passage au stade 3.

Stade 1

Le stade 1 prévoit de freiner l’introduction du virus sur le territoire national et correspond à la mise en alerte du système de santé.