urps médecin

Siège social LILLE

118 BIS RUE ROYAL
59000 LILLE
Tel : 03 20 20 20 20

Antenne AMIENS

118 BIS RUE ROYAL
59000 LILLE
Tel : 03 20 20 20 20

CONTACTEZ-NOUS

Cancers des Voies Aéro-digestives Supérieures

Un repérage précoce pour un traitement plus efficace

Les Voies Aéro-digestives supérieures (VADS) représentent l’ensemble de la sphère ORL (bouche, pharynx, larynx, cou), l’œsophage et l’arbre respiratoire (trachée, bronches, poumons).

Les signes qui doivent alerter sont :

  • Des difficultés à avaler ;
  • Une toux chronique ;
  • Une gêne persistante dans la gorge ;
  • Une voix enrouée ;
  • Une sensation de brûlure ou de douleur dans la bouche ;
  • Une douleur à l’oreille ;
  • Une boule au niveau du cou ;
  • Des vomissements ou crachats de sang ;
  • Une zone irritée dans la bouche.

Dès lors que ces signes durent depuis plus de 3 semaines, un examen est nécessaire.

Plus le cancer est pris tôt, plus on augmente l’efficacité des traitements et donc les chances de guérison et moins les traitements sont agressifs.

Plus la tumeur est petite, moins les effets secondaires et donc le handicap sont importants.

Plaquettes d’informations

Plaquette Grand public

Plaquette Médecin

Vidéo sur le repérage précoce des cancers des VADS

Comment se manifeste un cancer des VADS ?

  • Il déforme les organes et trouble donc leur fonctionnement.
  • Il crée des ulcérations qui sont douloureuses et font saigner.
  • Il ne cesse de grossir et envahit les organes voisins.
  • Il peut se manifester dans 3 zones :
    • dans la sphère ORL = cancer de la sphère ORL,
    • dans l’œsophage = cancer de l’œsophage,
    • dans l’arbre respiratoire = cancer du poumon.

Le traitement

  • Il fait appel à la chirurgie, aux rayons et à la chimiothérapie .
  • Il peut entraîner des effets secondaires durables (leur importance est liée à la grosseur de la tumeur).
  • Plus la tumeur est petite, plus il est efficace.

Quels sont les facteurs de risque ?

Le tabac

  • Multiplication du risque par 4 à 10 ;
  • Plus la quantité et la durée est élevée, plus le risque ;
  • Ça ne dépend pas du type de tabac consommé ;
  • Dès l’arrêt du tabac , le risque diminue.

L'alcool

  • Multiplication du risque par 3 à 4 ;
  • Pas d’effet de seuil : plus la dose augmente, plus le risque est élevé ;
  • Ça ne dépend pas du type d’alcool consommé ;
  • Nécessité de 20 ans d’arrêt de toute consommation d’alcool pour obtenir un risque équivalent à celui qui n’a jamais bu.

Les problèmes d'hygiène bucco-dentaire

  • L’hygiène bucco-dentaire est un ensemble de pratiques permettant d’éliminer la plaque dentaire qui se forme naturellement et en permanence à la surface des dents ;
  • La plaque dentaire est à l’origine d’ irritation des gencives (gingivites) et de l’apparition de cavités (caries) ;
  • Un brossage des dents fréquent et un détartrage chez le dentiste permettent de réduire les risques.

Certaines expositions prolongées à des agents toxiques

> L’association de ces différents facteurs multiplie encore les risques.